L'Institut africain de référence dans la formation aux domaines du contrôle commande industriel au Maroc

logo-ira-afrique-m

Analyseurs Industriels d’Humidité : AIH

Ref : AIH

OBJECTIFS

  • Connaître et savoir convertir les unités hygrométriques.
  • Maîtriser les différents principes de mesure d’humidité.
  • Être sensibilisé aux problèmes d’échantillonnage.
  • Savoir réaliser les mesures (depuis l’humidité de l’air ambiant, jusqu’aux très faibles concentrations).

PRÉREQUIS

Expérience en analyse en ligne.

MÉTHODE PÉDAGOGIQUE

  • Dans une salle spécialement équipée, cours et travaux pratiques permettent d’aborder les problèmes  d’installation, de mise au point, de maintenance et de calibration des analyseurs d’humidité.

PUBLIC

Agents techniques, agents de maîtrise, ingénieurs des services contrôle, des laboratoires et autres services techniques.

PROGRAMME - 3 jours

DÉFINITION DES UNITÉS DE MESURE

  • Tension de vapeur d’eau, humidité absolue - spécifique - relative. Point de rosée (Dew Point).
  • Utilisation de tables, abaques et logiciels.
  • Conversion des différentes unités utilisées en mesure d’humidité.

PRINCIPE DES ANALYSEURS EN LIGNE 

  • Psychromètres.
  • Condensation de surface.
  • Electrolytique (P205).
  • Variation d’impédance : à résistance variable et à capacité variable.
  • Sorption (LiCl).
  • Variation de fréquence (quartz enduit).
  • Absorption de rayonnement : micro-ondes, infra-rouge, neutrons.

PROBLÈMES SOULEVÉS PAR L’ÉTALONNAGE D’ANALYSEURS DE TRACES D’HUMIDITÉ 

  • Banc d’étalonnage de référence.
  • Banc à perméation.
  • Banc de dilution.

TRAVAUX PRATIQUES

  • 2 séances d’une demi-journée sur la mise en oeuvre des analyseurs d’humidité suivants :
    • condensation de surface, électrolytique, variation de fréquence, capacitif, psychrométrique.

Marques de matér iels utilisés :

  • AMETEK, CORECI, GENERAL EASTERN, PANAMETRICS, ...

Types de matériels utilisés :

  • Analyseur à condensation de surface.
  • Analyseur à principe électrolytique.
  • Analyseur à variation de fréquence.
  • Analyseur à variation d’impédance.
  • Banc d’étalonnage.

NOTE

Dans chaque cas, on insiste sur :

  • Le domaine d’emploi particulier à chaque appareil.
  • Les précautions et les limites d’utilisation.
  • L’échantillonnage.